La guerre civile de Tief

Forum RPG dans un environnement futuriste : vivez la terrible guerre civile de Tief !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Attaque de Tramp 2

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Maximilien Sarkin
Chef de faction/Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 575
Date d'inscription : 16/12/2006

Feuille de personnage
Competence principale: Diplomatie, combat à distance, commandement
Competence secondaire: Combat rapprochés, renseignements,
Competences tertiaires: Pilotage secourisme, intimidation bluff

MessageSujet: Attaque de Tramp 2   Dim 29 Juil - 1:40

Les forces revolutionnaires stationnées dans les chaines de montagne D'amalteris se rassemblèrent dans les rues de Tramp 2 protégée par 200 000 gardes gouvernementaux Trampiotes. Ils prirent d'assaut la ville. Si les Erikeans bombardaient, ils massacrerait une population civile de prés de 7 millions d'habitant. Qui plus est, la bataille sur orbite devrait les occuper à présent ...

200 000 rebelles
15 000 guerrilleros
5 000 marines

_________________
Justice sans Force est impuissante
Force sans Justice est tyrannique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tiefcivilwar.bbflash.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Attaque de Tramp 2   Dim 29 Juil - 17:32

(HRP)Je prend en charge les combats de Tramp(HRP)

Etant donné la situation, la ville était en étant de guerre, des patrouilles parcouraient les rues et des postes d'observation se trouvaient sur les toits, des check point se trouvaient à toutes les entrées de la ville et le responsable de la garde gouvernementale avait fait sceller les grilles extrêment résistantes aux bouches d'évacuation des égouts, seul du matériel spécifique pouvait les détruire.

L'armée révolutionnaire n'étant pas équipée de véhicule, elle se déplaçait lentement et se fit rapidement repérée par les gardes postés sur les toits, les avenues furent rapidement la cible de tirs de mortiers...
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Sarkin
Chef de faction/Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 575
Date d'inscription : 16/12/2006

Feuille de personnage
Competence principale: Diplomatie, combat à distance, commandement
Competence secondaire: Combat rapprochés, renseignements,
Competences tertiaires: Pilotage secourisme, intimidation bluff

MessageSujet: Re: Attaque de Tramp 2   Dim 29 Juil - 19:21

Les revolutionnaire s'empressent d'établir des positions de siege autour de la ville ... Les véhicules ne sauraient tarder ils le savent !

Mise en route de 200 chars moyens depuis la forêt de Teranu : 2000 kilomètres !

_________________
Justice sans Force est impuissante
Force sans Justice est tyrannique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tiefcivilwar.bbflash.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Attaque de Tramp 2   Dim 29 Juil - 19:37

Les check points déjà bien armés furent rapidement renforcés par des mitrailleuses lourdes et des moyens de fortune pour accroitre leur résistance, les bâtiments clés furent solidement renforcés ; les étages inférieurs furent vidés et les fenêtres transformées en meurtrières, les véhicules civils furent réquisitionnés et cannibalisés : les véhicules légers étaient entièrement démonté pour souder des blindages de fortune sur des véhicules utilitaires, des meurtrières furent percées et des mitrailleuses légères ainsi que des armes antichar installées. Le même système fur appliqué aux véhicules possédant un toit ouvrant. Les hommes réquisitionnaient des articles usuels dans les supermarchés et les acheminaient dans les laboratoires et cliniques de la ville. Ils s'attelèrent à une tâche mystérieuse... Pendant ce temps, les mortiers lâchèrent une dernière salve d'obus à fragmentation sur les avants gardes ennemies. Les mortiers lourds, au nombre de 200 eurent tôt fait de repérer les fortes concentration ennemies et d'ouvrir le feu...

Forces révolutionnaires

199 750 rebelles (-250)
14 550 guerrilleros (-50)
4 000 marines (répartis en tant que chefs d'escouades)
1000 marines (unité autonome)

Forces gouvernementales Trampiotes

200 000 hommes
600 mortiers légers de 60mm
300 mortiers moyen de 81mm
200 mortiers lourds de 150mm


Arrivée des chars dans 6 post du MJ en charge, les tankistes subiront un malus s'ils prennent part aux combat directement (2000 Kilomètres en char émoussant sérieusement les réflexes). Les équipages ne pourront être remplacé si besoin que par des marins, un guerriero subirait le même malus car son expérience et son entrainement ne serait pas suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Sarkin
Chef de faction/Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 575
Date d'inscription : 16/12/2006

Feuille de personnage
Competence principale: Diplomatie, combat à distance, commandement
Competence secondaire: Combat rapprochés, renseignements,
Competences tertiaires: Pilotage secourisme, intimidation bluff

MessageSujet: Re: Attaque de Tramp 2   Lun 30 Juil - 9:37

L'unité autonome des marines, bien mieux entrainée et bien plus éfficace que les soldats gouvernemantaux, forma un commando de 150 hommes qui reçurent l'ordre de prendre d'assaut les positions de mortiers, de s'en emparer, et de pilloner la ville. Ils se lancèrent donc en direction du premier checkpoint, attaquant sous le couvert de la végétation, et bombardant les troupes impériales à coup de mitrailleuse lourde, de tirs de bazooka, et de lance-grenade ...

_________________
Justice sans Force est impuissante
Force sans Justice est tyrannique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tiefcivilwar.bbflash.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Attaque de Tramp 2   Lun 30 Juil - 12:36

Bien que bien entrainés, le groupe de marines est un peu faible face au barrage de mortiers légers qui a tôt fait de les immobiliser sous une pluie de mitraille. Les groupes portant les mitrailleuses lourdes sont rapidement préférés et sont vite la cible des soldats gouvernementaux. Les Bazooka font de l'effet mais l'accès n'est pas encore remporté, surtout que les mortiers ne se trouvent pas à la lisère de la ville mais bien à l'intérieur dans des arrières courts impossible à localiser à partir d'un regard extérieur...

Les blindés improvisés sont terminés, au nombre de 300, ils sont rapartis en tant que garde mobile. Leur blindage est mince mais cependant suffisant pour contrer des rafales de fusil d'assaut...


Forces révolutionnaires

199 750 rebelles
14 550 guerrilleros
4 000 marines (répartis en tant que chefs d'escouades)
850 marines (unité autonome)

105 marines (à l'attaque) (-45)

Forces gouvernementales

199 985 hommes (-15)
300 véhicules légèrement blindés
600 mortiers légers de 60mm
300 mortiers moyen de 81mm
200 mortiers lourds de 150mm
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Sarkin
Chef de faction/Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 575
Date d'inscription : 16/12/2006

Feuille de personnage
Competence principale: Diplomatie, combat à distance, commandement
Competence secondaire: Combat rapprochés, renseignements,
Competences tertiaires: Pilotage secourisme, intimidation bluff

MessageSujet: Re: Attaque de Tramp 2   Dim 19 Aoû - 16:54

On ordonne aux marines d'avancer en nettoyant batiments sur batiments. Puis, le groupe ayant sécurisé les ruines d'un poste de police. Il y installe un petit poste de commandement et l'attaque globale se déclenche peu de temps aprés. L'armée avance en employant la même tactique ...

_________________
Justice sans Force est impuissante
Force sans Justice est tyrannique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tiefcivilwar.bbflash.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Attaque de Tramp 2   Dim 19 Aoû - 17:19

La prise du checkpoint et du post de police ne se fait pas sans pertes... la force d'attaque initiale est entièrement exterminée et le post de police ne vaut guère mieux. La prise du bâtiment est directement reliée aux mortiers lourds. qui commencent un bombardement intensif.

Dans le reste de la ville, les combats font rage. Mais les gouvermentaux tiennent bon et entrer dans un bâtiment est difficile. On est constamment pris sous un feu croisé dans une rue déserte, les portes et fenêtres ont été visiblement renforcées et une fois à l'intérieure, c'est une pluie de grandes, improvisées ou non qui accueillent les rebelles. Les sniper ont également tôt fait de repérer les marines chefs d'escouade qui se dégagent de la masse par leur professionnalisme et les ordres qu'ils doivent constamment donner à des combattants beaucoup moins expérimentés. Ils se font lentement descendre un à un... Les mortiers par contre, pilonnent les rues vierges de gouvernementaux à coups d'obus à fragmentation... Le cout est très élevé pour une avancée peu importante et aucun mortier n'a encore été pris. Les communications du post de commandement passent une fois sur trois : le barrage d'artillerie est très important, les messages radio sont inaudible et peu de courriers survivent à la mitraille qui pleut au dessus d'eux.

Forces révolutionnaires

179 200 rebelles (-20 550)
12 050 guerrilleros (- 2500)
3250 marines (répartis en tant que chefs d'escouades) (-750)
800 marines (unité autonome) (-50)

Forces gouvernementales

198 500 hommes (-2485)
300 véhicules légèrement blindés
600 mortiers légers de 60mm
300 mortiers moyen de 81mm
200 mortiers lourds de 150mm


Arrivées des chars dans 4 posts


Dernière édition par le Sam 22 Sep - 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Attaque de Tramp 2   Jeu 30 Aoû - 19:58

Et alors ? pourrait-on avoir un post de la révolution !?!
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Sarkin
Chef de faction/Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 575
Date d'inscription : 16/12/2006

Feuille de personnage
Competence principale: Diplomatie, combat à distance, commandement
Competence secondaire: Combat rapprochés, renseignements,
Competences tertiaires: Pilotage secourisme, intimidation bluff

MessageSujet: Re: Attaque de Tramp 2   Dim 23 Sep - 16:12

L'armée revolutionnaire renforcça vite ses postes avancées avec 50 000 soldats en renforts. Les autres installaient de nombreux mortiers autour de la cité. La plus longue portée possible restait de mise. Ils bombardaient les positions des mortiers ennemis.

Hrp : Pour le reste de la bataille, je jouerai le général Dabriski, un PNJ, à la tête des troupes sur le champs de bataille (pour un meilleur RP)

_________________
Justice sans Force est impuissante
Force sans Justice est tyrannique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tiefcivilwar.bbflash.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Attaque de Tramp 2   Dim 23 Sep - 16:55

La contre batterie ne se fait pas attendre, le général Melmann commandant des gardes ordonne un tir de contre batterie. Les mortiers dispercés dans la ville ne risquent pas grand chose et l'éloignment n'arrange rien, les pertes sont minimes et beaucoup de civiles sont blessés et tués. À l'intérieur la population ne comprend pas l'attitude des révolutionnaires censé les sauver du joug impérial et commencent à réfléchir quand au bien fondé de la révolution rouge.

Les batteries gouvernementales n'hésitent pas une seconde : les révolutionnaires ont renforcés leurs positions et attendent la fin du bombardement, les mortiers légers et moyens se déchainent sur les emplacements connus et les troupes encore à découvert, les blessés sont nombreux.



Forces révolutionnaires

165 000 rebelles (-10 000 + 4200 blessés)
11 300 guerrilleros (- 200 + 550 blessés)
3140 marines (répartis en tant que chefs d'escouades) (-10 + 100 blessés)
800 marines (unité autonome)
Mortiers (nombre ? )

Forces gouvernementales

196 000 hommes (-2500)
295 véhicules légèrement blindés (-5)
580 mortiers légers de 60mm (-20)
300 mortiers moyen de 81mm
195 mortiers lourds de 150mm (-5)


Arrivées des chars dans 3 posts
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Sarkin
Chef de faction/Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 575
Date d'inscription : 16/12/2006

Feuille de personnage
Competence principale: Diplomatie, combat à distance, commandement
Competence secondaire: Combat rapprochés, renseignements,
Competences tertiaires: Pilotage secourisme, intimidation bluff

MessageSujet: Re: Attaque de Tramp 2   Lun 24 Sep - 17:16

A peu prés 500 batteries installées autour de la ville pour les mortiers.

La revolution doit se rendre à l'évidence. Elle perd trop d'homme pour infliger trop peu de dommages. La présence de char est nécéssaire. On se retire dans les bois, hors de portée des mortiers ennemies. De nombreuses tranchées sont creusées de toute part et on attend l'arrivée des blindées. Les tranchées doivent protéger de l'intérieur comme de l'exterieur, et toute les batteries sont positionnés entre les lignes afin de pilloner le no'Man's Land en cas d'attaque.

Plus de combat avant les blindés. Je passe Quatre tours (un tour pour permettre aux tankistes de faire une pause.

_________________
Justice sans Force est impuissante
Force sans Justice est tyrannique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tiefcivilwar.bbflash.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Attaque de Tramp 2   Lun 24 Sep - 20:41

Les heures passent, les chars finissent par arriver mais la poussière dégagée par ceux-ci a donné l'alerte aux gardes qui ont profité de ce répit pour cloisonner la ville pour de bon ! Le tout s'annonce particulièrement difficile à prendre...

Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Sarkin
Chef de faction/Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 575
Date d'inscription : 16/12/2006

Feuille de personnage
Competence principale: Diplomatie, combat à distance, commandement
Competence secondaire: Combat rapprochés, renseignements,
Competences tertiaires: Pilotage secourisme, intimidation bluff

MessageSujet: Re: Attaque de Tramp 2   Lun 22 Oct - 16:22

Avec l'aide des blindées, les forces rebelles installent des barrages sur les routes et des camps à l'arrière de leurs positions. Ils mettent plusieurs centaines de camions à disposition puis diffusent le message suivant par le biais de porte-voies portant leurs sons jusqu'à 4 kilomètres :

- La Revolution ne souhaite pas provoquer de pertes civiles. Ceux-ci sont innocents. Nous sommes prêts à les laisser franchir nos barrages. Ils n'y subiront qu'un simple controle d'identité et une fouille afin de verifier qu'ils ne transportent pas d'armes avant d'être redirigés vers des camps de réfugiés ou nous les assuront qu'ils serront bien soignés. La Revolution s'adresse également aux militaires en garnison dans la ville, car ils sont également des hommes et des citoyens de la république. République car nous ne reconnaissons pas l'empire. Nous les sommons de rendre leurs armes, et de se constituer prisonniers s'ils ne veulent pas subir notre assaut. Enfin, la Revolution demande une trêve des combats pendant la durée de l'évacuation.

Sur les barrages, on se prépare déja à accueillir la masse de réfugiés, qui fuirront assurément les combats. Des portiques à detection de métaux, souvent récupérés à l'entrée des mines occupées par la revolution, sont installés. Afin de les alimenter en energie, ils sont branchés sur ds batteries solaires. L'ensemble est quelque peu précaire et les barrages ne disposent chacun que de deux portiques, mais l'ensemble suffira pour le destin que lui reserve la revolution ...

_________________
Justice sans Force est impuissante
Force sans Justice est tyrannique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tiefcivilwar.bbflash.net
Maximilien Sarkin
Chef de faction/Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 575
Date d'inscription : 16/12/2006

Feuille de personnage
Competence principale: Diplomatie, combat à distance, commandement
Competence secondaire: Combat rapprochés, renseignements,
Competences tertiaires: Pilotage secourisme, intimidation bluff

MessageSujet: Re: Attaque de Tramp 2   Mer 14 Nov - 22:47

MJ ?

_________________
Justice sans Force est impuissante
Force sans Justice est tyrannique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tiefcivilwar.bbflash.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Attaque de Tramp 2   Jeu 15 Nov - 22:37

Les civils à évacuer sont rares... Beaucoup ont vu le comportement révolutionnaire et les ravages inconsidérés de leurs tirs de mortiers qui ont tué et blessé plus de civils qu'autre choses. Certains prennent même les armes et se rejoignent aux forces Gouvernementales qui n'ont pas trainé niveau propagande anti-communiste. L'armée refuse de se rendre : elle s'estime parfaitement capable de tenir. Surtout que l'évacuation à envoyé les prorévolutionnaires en dehors de la ville ce qui facilite la défense...
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Sarkin
Chef de faction/Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 575
Date d'inscription : 16/12/2006

Feuille de personnage
Competence principale: Diplomatie, combat à distance, commandement
Competence secondaire: Combat rapprochés, renseignements,
Competences tertiaires: Pilotage secourisme, intimidation bluff

MessageSujet: Re: Attaque de Tramp 2   Sam 17 Nov - 17:12

La révolution peut désormais bombardé sans soucis. Et c'est ce qu'elle fait : deux cent nouveaux mortiers lourd sont mis en batterie et bombardent les points stratégiques de la ville. La révolution tirera ainsi pendant quatres long jours tandis que les chars prennent position tout autour de la ville. Une longue de ravitaillement passe directement vers les montagnes ou la revolution s'est déja empréssé de reconvertir de nombreux ateliers et de nombreuses mines en tourneurs d'obus.

Dans les camps, on demande à tout les plus de 21 ans qui souhaitent prendre les armes de le faire avec la rebellion. Un service d'ordre est par ailleurs mis en place par les revolutionnaires. Il se constitue de volontaires encadrés par des militaires de l'armée. 500 hommes ont été mobilisés pour ce faire. Des officiers Revolutionnaires traversent la ville de tentes pour parler avec les gens du peuple, comprendre leur façon de voir le gouvernement, la revolution et la guerre civile. Ils les rassurent.

La revolution a également réquisitionné une usine voisine, transformée en presse à billet, qui emet des dollars Tieffelins : La monnaie qui devra avoir cours sur Tramp lorsque la revolution s'en serra emparé. Les commerçants ont cependant pour consigne d'accepter à la fois les crédits intergalactiques et les dollars Tieffelins, et personne n'est obligé de convertir sa monnaie. Mais lorsque cela est fait, les billets éxédentaires sont détruits, afin de ne pas dévaluer la monnaie actuelle et de ne pas provoquer d'inflation.

Dans les camps, la revolution s'efforce également d'organiser la vie : ses dirigeants achètent des vivres dans les montagnes aux producteurs (à partir des billets produits en presse) et les éxpédient par camions jusqu'aux villes ou elles les revendent aux commerçants sans bénéfices. Elle s'acharne à montrer que, même si ses dirigeants sont communistes, ils n'excluent pas le mode de production capitaliste et les libertées. Au contraire, ils autorisent la plupart des manifestations, même celles de soutien à l'empereur et les encadrent en assurant la sécurité de leurs membres.

Par ailleurs, les medecins militaires n'étant pas nécéssairement compétents dans tout les domaines. On envoya bientot un message à l'organisation d'aide humanitaire afin qu'elle installe un camp dans le voisinage direct de la ville pour accueillirs malades et bléssés civils ...

Mais autour de la ville, le Bom Bom régulier des mortiers se poursuit. De nombreux camions et voitures ont été réquisitionnés afin de permettre le transfert à la fois de vivres, et de munitions vers la zone des combats.

_________________
Justice sans Force est impuissante
Force sans Justice est tyrannique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tiefcivilwar.bbflash.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Attaque de Tramp 2   Sam 17 Nov - 18:03

On peut compter plusieurs milliers de civils tués ou blessés mais les militaires sont majoritairement indemnes ainsi que leur matériel qui a trouvé refuge dans de nombreuses caches prévues à cet effet : on s'attendait au bombardement.

Mais une chose attendait les rebelles... La nuit tombée, un groupe de commandos sortirent par les égouts et se faufilèrent dans le camps rebelle grâce à des partisans qui s'étaient glissés parmi les communistes réfugiés. l'alerte fut donnée trop tard : une salve de mortiers légers incroyablement précise ravagea une caserne de tentes et un commando de récupération fonçait sur l'infirmerie et la saccage. Mais ce n'était pas tout : une dizaine de roquettes fusèrent vers la presse à billets accompagnés par un barrage au mortier, la route qui y menait avait été sévèrement minée au préalable. Les gardes purent retourner sans encombre jusqu'à la ville. Les pertes avaient été énormes (10% de survivants) mais les dégâts étaient terribles pour la révolution. La ligne de ravitaillement fut également coupée pendant plusieurs heures lorsque trois véhicules sautèrent coup sur coup à cause des mines rendant la voie inutilisable.

Le mouvement de sensibilisation avait rapporté près de 10 000 hommes de plus sans parler des volontaires brancardiers à la révolution mais ceux-ci sont encore très peu formé.

En ville le même mouvement à lieu et des armes (notamment celles reprises sur les cadavres lors du raid. Un entrainement basique devait leur permettre de tenir face aux forces communistes, ils étaient près de 20 000 à avoir encaissé un bombardement très éprouvant, leur détermination était devenue sans faille.

Dans la ville de tentes la sécurité laissé à désirer, le nombre de viols, rackets et meurtres à petit profit augmente en flèche. Si les manifesations se déroulent sans heurt en certains endroits détenus par la révolution (rare, la majorité des rebelles tenant encore le maquis), cela tourne rapidement aux affrontements d'indéologie à coups de barre de fer, pieds de biches et autres, l'on entend de temps à autre un coup de yota claquer dans la bagarre. Quand au respect des libertés et du capitalisme, personne ne le voit ! les vivres sont confisqués avec leurs camions et les chauffeurs questionnés, de nombreuses planques rebelles tombent les unes après les autres sans parler des véhicules qui commencent à manquer...


Forces révolutionnaires

161 200 rebelles (-4200 blessés + 600 morts) (+ 10 000 volontaires)
10 600 guerrilleros (-550 blessés + 250 morts)
2825 marines (répartis en tant que chefs d'escouades) (-100 blessés + 215 morts)
795 marines (unité autonome) (-5)
500 mortiers
200 mortiers lourds

Forces gouvernementales

191 000 hommes (-25 000 hommes) (+ 20 000 volontaires)
295 véhicules légèrement blindés
580 mortiers légers de 60mm
300 mortiers moyen de 81mm
195 mortiers lourds de 150mm
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Sarkin
Chef de faction/Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 575
Date d'inscription : 16/12/2006

Feuille de personnage
Competence principale: Diplomatie, combat à distance, commandement
Competence secondaire: Combat rapprochés, renseignements,
Competences tertiaires: Pilotage secourisme, intimidation bluff

MessageSujet: Re: Attaque de Tramp 2   Sam 17 Nov - 19:13

Dans la ville, il faut se remettre rapidement du coup dur de l'attaque des camps de réfugiés. Les patrouilles sont décuplés, 7000 hommes (des rebelles) sont ajoutés aux forces de police et tenus par une discipline d'acier. On installe un couvre feu à 22 heures dans les quartiers les plus calmes et à 18 heures dans les zones à risque. La police à le droit d'abattre le suspect s'il prend la fuite, ou aprés trois sommations.

Par ailleurs, l'armée ordonne une réduction des manifestations. On interdit désormais toute les presentations d'extreme droite. Les gens n'ont le droit de manifester qu'une seule fois par semaine et par parti politique. Les membres des partis d'extreme droite et soutenant l'empereur sont arretés, ces partis sont désormais interdits. Les perquisitions sont multipliés afin de débusquer suspects et assassin, toutefois, les libertés élémentaires sont maintenu et la sécurité des biens des personnes ainsi perquisitionnée est garantie par la discipline imposée aux militaires.

On rétablit également la peine de mort à titre officiel. Mais de manière générale, les gens condamnés sont en fait discretement transférés à la nuit tombé vers des camps de travail isolés dans les bases de la revolution ou ils ont pour principale fonction de concevoir des objets manufacturés ne pouvant conduire à une rebellion. Les autres prisonniers de droit comuns subissent la même peine. A la différence qu'ils sont séparés des "condamnés à mort" et qu'ils montent souvent des armes pour la revolution ... sous trés étroite surveillance.

Les opposants politiques sont quand à eux, internés dans des camps isolés ou ils sont traités comme les autres detenus, mais auquels on ne confie pour autre tache que d'extraire des mineraux des mines ou des pierres depuis les carrières.


Sur le champs de bataille, on renforce trés sérieusement la sécurité des convois, on bombarde les structures de pompage d'eau potable en ville et les centrales et usines. Les dépots de munitions ennemis subissent un tir de barrage encore plus intense, il en va de même pour leurs mortiers.

On commence par ailleurs à attaquer. Les marines avancent par groupes de vingt, escortés par cinq chars et suivis de prés par cent guerrilleros. Quarantes unités sont ainsi formées, elles avancent depuis tout les points de la ville, encerclant l'ennemi et l'obligeant à divisé ses troupes. L'objectif des revolutionnaires et de vaincre l'ennemi par un siege. L'arrivée de renforts pour les forces gouvernementales est peu probables : toute les troupes impériales sont concentrées dans Tramp 7 d'aprés les informations revolutionnaires. Le temps des attaques rapides et difficiles est revolue : il est aujourd'hui temps d'activé la tactique que la revolution à toujours voulu appliqué : celle du rouleau compresseur. Désormais, les rebelles ont le temps ... Ce qui n'est pas le cas des impériaux ...

A l'éxtérieur de la ville, on renforce également les barrages pour empécher de nouveau deploiements ennemis, et les canalisations sont systématiquement détruites à coup de C4 ...

Forces déployés en attaque :

200 chars moyens
800 marines
4000 guerrilleros

Résumé des réformes dans les camps :

  • Augmentation des forces de police à 7000 hommes
  • Mise en place d'un couvre-feu à 22 heures dans les quartiers les moins risqués, à 18 heure dans les zones à risque
  • Multiplication des patrouilles de police par 10
  • Réduction des manifestations, choix d'itinéraires diminuant un maximum les risques. Cordons de militaires encadrant les manifestants.
  • Perquisitions dans de nombreux domiciles afin de débusquer les plus dangeureux opposants.
  • Interdiction définitive des manifestations d'extreme droite et de soutien à l'empire.
  • Mise en Etat d'arrestation de tout les anciens membres de partis d'extreme droite.
  • Retablissement de la peine de mort (a titre dissuasif, elle est en fait trés rarement appliquée, mais le fait que de nombreuses personnes disparaissent vers les montagnes pour finir dans des camps de travail reste une perspective peu enviable) pour les crimes : Meurtres, viols

Sur le champs de bataille :

  • Poursuite du barrage d'artillerie sur les installations essentielles de la ville (eau et éléctricité, usines)
  • Fortes escortes des convois de ravitaillement (10 000 hommes mobilisés pour cette mission)
  • Les marines avancent les premiers en ville : ils sont rassemblés autour des chars par unités de vingt hommes et sont soutenus par cent guerrilleros à l'arrière. L'armement est trés équilibrés. (une unité = 5 chars moyens, 20 marines, 100 guerrilleros). L'avancée est trés lente. Elle vient de tout les cotés.
  • Bombardement des dépots de munitions ennemis pour couper leur ravitaillement.
  • Renforcement des barrages sur les routes.
Hrp : Tu peut me dire combien de civils se trouvent dans les camps ?

_________________
Justice sans Force est impuissante
Force sans Justice est tyrannique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tiefcivilwar.bbflash.net
MJ 4
Citoyen


Nombre de messages : 62
Date d'inscription : 08/07/2007

MessageSujet: Re: Attaque de Tramp 2   Sam 17 Nov - 22:11

L'organisation intergalactique d'aide humanitaire, demande à la révolution rouge de bien vouloir lui céder la moitié des camps qu'elle pocède, pour les occuppés, les organiser et les sécurisér.

Elle demande aux forces impériales de laisser passé les véhicules blanc de l'organisation pour installé plusieurs centre de distribution (de vivre, eau et couverture...etc...) et occupper les hôpitaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximilien Sarkin
Chef de faction/Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 575
Date d'inscription : 16/12/2006

Feuille de personnage
Competence principale: Diplomatie, combat à distance, commandement
Competence secondaire: Combat rapprochés, renseignements,
Competences tertiaires: Pilotage secourisme, intimidation bluff

MessageSujet: Re: Attaque de Tramp 2   Sam 17 Nov - 22:17

La revolution s'oppose à l'entrée des camions blancs de l'organisation dans la ville.

- C'est un siege, annonce bientot un responsable revolutionnaire. Nous avons permis aux civils assiégés de sortir. Ceux qui y sont encore y sont par choix. Nous ne l'y avons pas contraint. Tout le monde pouvait quitter la ville. Si nous laissons l'organisation intergalactique d'aide humanitaire entré, qui sait combien de temps durera encore le siege. Quand aux camps éxtérieurs, l'Etat major rendra son verdict d'ici un mois (semaine IRL).

Et les barrages refusèrent bientot le passage aux camions de l'aide humanitaire. Ceux-ci étaient renvoyés vers leurs QG par des routes secondaires, afin de ne pas géner les opérations de transport de munitions.

_________________
Justice sans Force est impuissante
Force sans Justice est tyrannique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tiefcivilwar.bbflash.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Attaque de Tramp 2   Sam 17 Nov - 22:18

(HRP) 500 000 hommes, femmes et enfants près de Tramp 2. j'ajouterai que le camps en lui-même n'a pas été attaqué, l'infirmerie et les billets oui.(HRP)

Dans la villle

L'aide de l'organisation est acceptée, ils sont par contre avertis que les hopitaux risquent de se retrouver dans les échanges de tirs car en ruine et le bombardement rebelle ne brille pas par sa précision.

Les forces rebelles avancent, le fameux rouleau compresseur comme ils disent eux-mêmes. La réaction gouvernementale est toute autre... Les chars sont contraints de rompre la formation à de nombreuses reprises. En effet, le bombardement à réduit la logique urbaine à néant, les quartiers encore debout sone de véritables goulets. C'est ce qui arriva au 11ième groupe...

Le caporal Kremkin avançait au sud de la ville avec son groupe, les chars et les marines se trouvaient devant eux et essuyaient des tirs sporadiques sans gravité. L'ennemi battait en retraite devant la glorieuse révolution. Le char de tête s'avança dans un nouveau no man's land, un quartier entier ravagé par les bombardement. Il ne fit pas deux mètres avant qu'une explosion formidable et assourdissante ne jette tous les marines à terre. Kremkin leva la tête et vit l'arrière du char s'élever dans les airs à près de 7 mètres et retomber sur le troisème tank après une pirouette. Les marines se relvaient à peine lorsque deux nouveaux chars explosèrent, l'infanterie fut balayée. Kremkin vit une maine sortir d'un soupirail et placer une voiture téléguidée sur le route, l'engin se mit en marche

-Attention ! attention ! cria le caporal

Mais trop tard : l'engin, ainsi que huit autres explosa au milieu des guerilleros, pendant ce temps, une charge d'infanterie ennemi acheva les deux derniers chars ainsi que les marines. Les révolutonnaires restant ne tardèrent pas à prendre leurs jambes à leur cou : une cinquantaine de gardes les chargeaient en tirailleur et en lachant des rafales brèves et contrôlées.


La situation était partout la même, des roquettes fusaient des soupiraux, snipers embusqués et mitrailleuses en tir croisé, les rebelles étaient coincé s par les chars légers de fortune qui sortaient des ruines après le passage des révolutionnaires. Des groupes d'infanterie itinérants accrochaient les rebelles dans les rues intactes et bloquaient les chars qui avançaient en file, ils collaient les rebelles mal formés avant de décrocher bruquement, portant estocade sur estocade. D'autres groupes se faisaient bloquer par des mitrailleuses puis essuyaient une forte salve de mortier, les dégâts parmi l'infanterie étaient phénoménaux. Certains groupes étaient intégralement exterminés sans coup férir. Les pertes gouvernementales étaient sans commune mesure avec celles subies par la révolution.

Le bombardement des usines manque d'impacte : tout était déjà artisanal, les dispositions pour survivre avaient déjà été prises... Si l'eau potable apparait comme un souci à long terme, il ne l'est pas à court : la ville dispose de nombre de désinfectants pour s'alimenter dans la rivière qui passe par la ville. Quand à l'électricité, les groupes électrogènes sont simplement mis en marche lorsque cela s'avère nécessaire...

Forces rebelles déployés en attaque :

75 chars moyens (-125) (15 encerclés)
150 marines (-650) (50 encerclés)
1200 guerrilleros (-2800) (400 encerclés)

Force révolutionnaire disponible (les unités et escortes ont été décomptées)

144 200 rebelles
6 600 guerrilleros
2820 marines (répartis en tant que chefs d'escouades)
500 mortiers
200 mortiers lourds

Forces gouvernementales Trampiotes

198 700 hommes (-750 + 600 dans le bombardement )
291 véhicules légèrement blindés (-4 )
575 mortiers légers de 60mm (-5)
285 mortiers moyen de 81mm (-15)
175 mortiers lourds de 150mm (-20)
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Sarkin
Chef de faction/Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 575
Date d'inscription : 16/12/2006

Feuille de personnage
Competence principale: Diplomatie, combat à distance, commandement
Competence secondaire: Combat rapprochés, renseignements,
Competences tertiaires: Pilotage secourisme, intimidation bluff

MessageSujet: Re: Attaque de Tramp 2   Sam 17 Nov - 23:24

- Ordonnez à nos chars de battre en retraite, annonça bientot le colonel Dabriski. Que les fantassins se refugient dans les ruines par groupes, qu'ils n'en bougent sous aucuns pretextes et mettent en batterie des armes lourdes pour tenir leurs positions. Dépéchez 40 000 hommes dans les rues. Qu'ils leurs viennent en aide et renforcent les positions que nous controllons déja. Chaques carrefours doit être disputé. Chaque artère doit être nétoyé. Chaque immeuble doit être une forterresse !

Les soldats envoyés en renforts ne tardèrent pas à se déployer afin de libérer les chars de l'emprise de l'ennemi. Lorsque celui-ci tentait de faire feu avec ses mortiers, on lui opposait un tir de contre-batterie rapide avec les mortiers légers que transportaient les hommes. Les 40 000 hommes en renforts se deployaient par groupes de 500, et avançait doucement, même dans les territoires controllés. Ils avaient pour consigne de raser les murs, afin qu'en cas de tirs de mortiers ennemis, ils puissent sans soucis poursuivre leur avancée, protégés par les murs des trajectoires courbes des obus.

Tout les groupes acceptaient le même shéma pour avancé : sous le couvert de tout les autres, on mettait en batterie dix mitrailleuses lourdes et cinq mortiers portatifs le long d'un axe de communication, et une fois ceux-ci montés, tout le groupe avançait sous sa couverture. Puis, à nouveau sous la couverture de tout les autres, on demontait le materiel et on recommançait avec la rue suivante. Lorsqu'enfin les groupes d'assauts rejoignaient les membres de la première vague, ils renforçaient les positions et installaient de multiples postes avancés. Les trente hommes du genie dans chaques groupes montaient deux mortiers légers de 55mm dans les cours arrières des immeubles (au total, 160 mortiers de plus seront installés dans les postes avancés) et 4 canons antichars légers de 65 mm (donc 400 au total). Les groupes qui devaient amener ces canons antichars, étaient en fait à chaque fois couverts par quatres autres effectifs de 500 hommes qui restaient toujours en vue les uns des autres. Même si dans les décombres cela s'avérer difficile, les groupes armés de canons antichar empruntaient des itinéraires déja sécurisés, dont les flancs étaient couverts par leurs quatres groupes ailiés.

- Que fait-on pour les unités encerclées colonel ?
- Déployez sept groupes de 5000 hommes pour les secourir et installer des positions de défense à leurs emplacements.
- A vos ordres !


Les ordres furent éxécutés, et les unités de 5000 hommes avancèrent selon la même tactique que leurs effectifs alliés dix fois moins nombreux. Evidemment, dans chacune des formations, chaque immeuble subissait une opération rassemblant des escouades de cinq éclaireurs, et chaque bouche d'égouts recevait sa grenade dégoupillée en cadeau ...

hrp : En gros tu as 16 formations de 2500 hommes qui avancent pour installer seize avants postes en ville et cinq formations de 5000 hommes qui avancent pour établir cinq mini-forterresses.

une formation de 2500 hommes compte les marines chefs d'escouade et des rebelles. Une formation de 5000 hommes compte : 900 guerrilleros et 4100 rebelles ainsi que les marines repartis comme chef d'escouade.

_________________
Justice sans Force est impuissante
Force sans Justice est tyrannique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tiefcivilwar.bbflash.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Attaque de Tramp 2   Lun 19 Nov - 22:41

La progression est lente mais les pertes sont lourdes... très lourdes. La lenteur donne un avantage considérable aux snipers et aux mortiers légers gouvernementaux qui bombardent à l'obus à fragmentation. Un nombre incalculable de rebelles sont tués par un soldat qui aurait du être mort, une mitrailleuse embusquée ou un tireur isolé. La progression lente ne sauve pas les membres isolés de la première vague... Les chars se repliant tombent sur des mines isolées pendant leur retraite...

La pose des places forte est difficile et les pertes sont terribles également. Le bombardement des mortiers est terriblement dangereux, les forteresses sont misent en place mais avec des pertes terrible. Seules 4 avants postes et 2 forteresses peuvent être établies, les autres contingents choisissent de se replier plutôt que d'endurer le feu de l'ennemi et le passage des chars de fortune qui font eux aussi des dégâts parmi les troupes malgré les pertes. Plusieurs canons antichar son pris...

Forces rebelles déployés en attaque (première vague) :

40 chars moyens (-35)
100 marines (-50)
750 guerrilleros (-450)

Forces rebelles à l'attaque (seconde vague)


20 500 rebelles (- 60 000)
2000 Guerilleros (-2500)
2000 marines (-820)



Force révolutionnaire disponible (les unités et escortes ont été décomptées)

43 700 rebelles
2 100 guerrilleros
400 mortiers (-100)
200 mortiers lourds

Forces gouvernementales Trampiotes

168 000 hommes (- 30 700)
180 véhicules légèrement blindés (-111 )
525 mortiers légers de 60mm (-50)
210 mortiers moyen de 81mm (-75)
150 mortiers lourds de 150mm (-25)
Revenir en haut Aller en bas
Maximilien Sarkin
Chef de faction/Maître du jeu
avatar

Nombre de messages : 575
Date d'inscription : 16/12/2006

Feuille de personnage
Competence principale: Diplomatie, combat à distance, commandement
Competence secondaire: Combat rapprochés, renseignements,
Competences tertiaires: Pilotage secourisme, intimidation bluff

MessageSujet: Re: Attaque de Tramp 2   Sam 24 Nov - 17:02

- Changez de tactique. Récupérez-moi tout ce qui peut voler. Que nos troupes gardent les positions conquises, ordonne bientot Dabriski.
- C'est en route mon commandant.

Dans les villes voisines, on requisitionne les hélicoptères de journalisme, les appareils volants qu'on peut trouver. Ils sont repeints aux couleurs militaires et armés en vue des opérations sur Tramp 2. De même que dans les tranchées, on installe des structures de défenses anti-aériennes, plaçant notament les meilleurs tireurs possibles sur les point cinquante.

_________________
Justice sans Force est impuissante
Force sans Justice est tyrannique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tiefcivilwar.bbflash.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Attaque de Tramp 2   

Revenir en haut Aller en bas
 
Attaque de Tramp 2
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chiens d' attaque de Nécromunda
» TonTon Symca Passe à l'attaque !!!
» Une simulation d'attaque ciblée sur l'Iran
» Croiseur d'attaque chevalier gris FW
» Contre-Attaque sur Amsterdam.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La guerre civile de Tief :: Le RP :: Jeu :: Tramp-
Sauter vers: